La Playade #02 (Mars 2017) avec FibreTigre

 

SOMMAIRE
0.06.18 Le Journal
0.22.08 Feedback
0.25.25 The Last Gardian
0.42.46 Night in the Woods
0.58.40 First
1.04.18 Antioch: Scarlet Bay (avec FibreTigre)
1.40.50 En direct de la VR
1.54.36 Following Bit
1.59.49 Game, l’expo
2.11.57 Quartiers libres
2.19.10 « Antioch » de Siddhartha Barnhoorn

– First en vidéo et sur le Serpent Retrogamer

6 thoughts on “La Playade #02 (Mars 2017) avec FibreTigre

  1. Vous avez joué à Bound ? Il collerait parfaitement à votre podcast. Je n’ai pas encore fini le jeu et n’en suis qu’à une bonne heure mais je le trouve superbe esthétiquement. Low poly flottant et bougeant, des jeux d’ombres et de lumières, une musique discrète mais superbe, et surtout une façon de bouger de l’héroïne qui reprend des mouvements de danse classique, je me surprends à faire des combinaisons de touches juste pour la voir se mouvoir, c’est splendide. Alors celui ou celle qui n’est pas sensible à la danse, c’est peut-être mort, mais en tout cas, jetez un oeil si ce n’est déjà fait. J’espère que lorsque je l’aurais fini, j’aurai autant d’enthousiasme et ne serai pas lassé. Je verrai bien. Ciao

    1. C’est rien chérie.. Encore un qui croit que le royaume d’Hyrule va se faire sauver sans notre aide 🙂 Allez, monte à la capitale nous en causer

    1. Sony aussi a eu un client. J’ai acheté The Last Guardian avec la promo d’hier… J’ai craqué… Je ne vais sûrement pas pouvoir y jouer avant des semaines mais bon, il est là, au chaud sur le disque dur de ma PS4.

  2. Salut,
    Mais comment je fais pour ne toujours pas avoir acheté The Last Guardian!?! J’ai adoré ICO à sa sortie, j’ai joué à Shadow Of The Colossus sur PS3 car j’avais déjà revendu ma PS2 à l’époque et donc raté sa sortie. J’attendais TLG depuis des lustres, il est sorti, je n’entends que des choses qui me motivent (comme si j’en avais besoin), et je ne l’ai toujours pas fait.
    Merci pour l’invitation sur Paris, je ne manquerais pas de vous faire signe si je passe par Paris.
    Sinon, histoire de faire un 3615 Malife je ne suis pas isolé, j’ai vécu dans pas mal de villes différentes en 42 ans (Caen, Nantes, Poitiers, Grenoble, encore Nantes, re Caen, Amiens, re-re Nantes, Paris et aujourd’hui Le Mans), j’ai toujours été en centre-ville et ne suis donc pas isolé, il y a 3 magasins de jeux vidéo à moins de 300m de chez moi et un autre à 700m, c’est l’opulence, je n’en ai jamais eu autant autour de moi et jamais aussi peu de temps pour jouer. Frustrant. Mais il est vrai que la VR n’a été présentée nulle part. Le salon de Laval en fin de semaine ne semble pas non plus présenter le PS VR mais présnete plein d’autres choses fascinantes. Ce qui me surprends le plus surtout, c’est qu’avec ma tranche d’âge, je me sens en décalage total sur le JV, AUCUNE de mes fréquentations ici ne joue aux JV et n’y ont jamais joué. Ils hallucinent quand ils voient ma bonne dizaine de consoles, autant que moi quand j’apprends que personne n’est joueur. Donc forcément, pas de VR non plus.
    Je suis d’accord avec vous, la VR se développera avec autre chose que le JV, les luttes contre les phobies, le sexe, l’histoire, la Bastille dont vous parlez, mais aussi les musées, il y en a un en Allemagne (je ne retrouve plus lequel) qui propose de chausser un casque et met en image des dinosaures apparaissant en premier sur les squelettes présentés dans l’expositions etc…
    Pour Game, l’expo, j’ai entendu Zeid dit que son exposition est moins axée sur l’histoire à proprement parler que sur le développement d’un jeu vidéo et les métiers du jeu vidéo. Alors je ne l’ai pas visitée et ne pourrai pas le faire, mais d’après ce que vous en dîtes, cela semble vérifié. Vous dîtes que ce n’est pas très différent des autres expos mais quand les précédentes étaient axées sur l’histoire, ici ce n’est pas du tout exclusif. Je me trompe?
    Et finalement, en dehors du Musée art ludique et son expo « L’art dans le jeu vidéo », le JV est toujours abordé par l’aspect historique et un musée comme Pixel Museum de Strasbourg va sûrement changer aussi les choses par un abord plus en profondeur, plus précis et orienté sur tel ou tel pan du JV.
    Je confirme mon adhésion au podcast qui traite de jeux plutôt « arty » dans l’âme ou le design. C’est franchement ma tasse de thé depuis qqs années, je délaisse les blockbusters et fais plus de jeux indé que je trouve souvent plus créatifs.
    Merci pour le clin d’oeil à Eighties le podcast.
    PS: Pour la préservation du patrimoine vidéoludique, il y a les publis de http://nicolasesposito.fr/ qui sont passionnantes même si parfois un peu anciennes.
    Ciao et au prochain numéro ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *